Virus - Les inquiétudes se multiplient autour des animaux domestiques : Peuvent-ils attraper le coronavirus et nous le transmettre ? - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Virus - Les inquiétudes se multiplient autour des animaux domestiques : Peuvent-ils attraper le coronavirus et nous le transmettre ?

Virus -  Les inquiétudes se multiplient autour des animaux domestiques : Peuvent-ils attraper le coronavirus et nous le transmettre ?
Le chien d’une sexagénaire infectée par le coronavirus a été testé positif à Hong Kong (28/02/2020). L’animal, qui est suivi pour voir s’il développe la maladie, va actuellement bien. Les experts se veulent d’ailleurs rassurants quant au danger de transmission sur nos animaux de compagnie. 30millionsdamis.fr fait le point.
 
Coronavirus : l’évolution de l’épidémie occupe toute l’actualité. Alors que le virus a contaminé plus de 92 000 personnes dans le monde et fait plus de 3200 morts, l’inquiétude touche désormais aussi les animaux de compagnie. Et pour cause, le chien d’une sexagénaire hongkongaise déjà infectée a été testé positif, entraînant la mise en quarantaine de tous les animaux domestiques des personnes touchées dans l’île pendant 14 jours (28/02/2020).
 
Pas de panique pour autant ! « Les échantillons prélevés dans les cavités nasales et orales de l’animal ont été testés faiblement positifs au coronavirus SARS-Cov 2 (ndlr : le nom du virus pour « Syndrome aigu respiratoire sévère » à ne pas confondre avec le nom de l’épidémie Covid-19) », précisent les autorités hongkongaises. Le chien n’a, à ce jour, pas développé la maladie. S’il reste prudent, Jonathan Ball, professeur de virologie moléculaire à l’Université de Notthingham explique au Science Media Centre, une organisation gouvernementale britannique, qu’il serait « invraisemblable pour un virus de passer par autant d’espèces différentes en si peu de temps. Nous devons faire la différence entre une réelle infection et la simple détection de la présence du virus. Le fait que les résultats des tests soient faiblement positifs suggèrent qu’il s’agit d’une contamination environnementale. »
 
De même, le ministère de l’agriculture, pêches et protection de l’environnement à Hong-Kong, en charge de la question animale, réaffirme qu’il « n’y a aucune preuve que les animaux de compagnie puissent être infectés par le coronavirus ou puissent être une source de transmission à la population. » La mise en quarantaine pendant 14 jours répondrait donc au seul « principe de précaution ».
 
En France, les spécialistes appellent également au calme face à la l’hypothèse d’une transmission de ce coronavirus de l’homme à l’animal de compagnie et vice-versa. « Il n’y a aucune indication que ça puisse arriver », balaie le Docteur Sophie Lepoder, vétérinaire et virologue à l’Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort (94). Les coronavirus, c’est une très large famille. Les chiens ont leur coronavirus, les chats ont aussi leur coronavirus. Et ils n’entrent pas dans l’organisme de l’être humain. Entre chiens et chats, il y a bien quelques passages mais sans aucune importance clinique. » Les chats peuvent par ailleurs contracter un coronavirus qui provoque une péritonite infectieuse féline. Mais d’une toute autre sorte que le Covid-19 qui circule actuellement entre les humains.
 
En Chine, la psychose a malheureusement eu des effets dévastateurs sur les chiens et les chats. Des milliers d’animaux ont été abandonnés à leur domicile à Wuhan, point de départ de l’épidémie, mais aussi dans plusieurs grandes villes chinoises tels Pékin, Dalian ou Xi’an. Plusieurs sont morts de faim. « Les associations de protection animale ont aidé des animaux dans plus de 1000 appartements rien qu’à Wuhan, révèle à 30millionsdamis.fr le docteur Peter Li, spécialiste de la question chinoise pour l’ONG de protection animale Humane Society International. A l’échelle nationale, ces chiffres seront très importants. Quand les quarantaines se sont prolongées, de nombreux résidents ont contacté les associations les suppliant d’entrer dans leur appartement pour s’occuper de leur chien ou leur chat. » Par ailleurs, sur les inquiétudes des personnes testées positives au coronavirus, « les conseils officiels de l’OMS indiquent qu’elles n’ont rien à craindre pour leur animal de compagnie », rassure le Dr Li.
 
De fait : à ce jour, l’Organisation mondiale de la santé écarte l’hypothèse d’une transmission entre humains et animaux domestiques.

En Chine, la psychose a malheureusement eu des effets dévastateurs sur les chiens et les chats. Des milliers d’animaux ont été abandonnés à leur domicile à Wuhan, point de départ de l’épidémie, mais aussi dans plusieurs grandes villes chinoises tels Pékin, Dalian ou Xi’an. Plusieurs sont morts de faim.

>>> L'être humain est vraiment très con...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article