Le fil Actu - Alain Juppé s'exprime après son départ de la mairie de Bordeaux pour le Conseil Constitutionnel : "Je ne m'attendais pas à cette proposition" - Les Infos Videos
Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Le fil Actu - Alain Juppé s'exprime après son départ de la mairie de Bordeaux pour le Conseil Constitutionnel : "Je ne m'attendais pas à cette proposition"

Le fil Actu - Alain Juppé s'exprime après son départ de la mairie de Bordeaux pour le Conseil Constitutionnel : "Je ne m'attendais pas à cette proposition"

11h35: «L’envie me quitte tant le contexte change» dans la vie politique : Alain Juppé, qui part pour le Conseil constitutionnel, a expliqué jeudi des sanglots dans la voix qu’il quittait Bordeaux «pour ne pas faire le mandat de trop».

«L’esprit public est devenu délétère», a-t-il expliqué, évoquant «le discrédit des hommes et des femmes politiques, la stigmatisation des élites, la montée de la violence sous toutes ses formes» et «un climat général infecté par les mensonges et les haines que véhiculent les réseaux sociaux».

Lors d’une conférence de presse dans les salons de l’Hôtel de ville, l’ancien Premier ministre, âgé de 73 ans, a expliqué qu’il se refusait à «désigner un dauphin». «Nous ne sommes pas en monarchie», a-t-il ajouté.

Celui qui a été près d’un quart de siècle maire de Bordeaux a expliqué qu’il prendrait ses fonctions au Conseil Constitutionnel début mars et qu’il démissionnerait alors de tous ses mandats.

11h07: Alain Juppé s'exprime devant les journalistes :

"C'est avec une profonde émotion que je m'exprime aujourd'hui devant vous (...) Quitter cet hôtel de ville cette fois-ci de mon plein gré est un crève-cœur"

"Ce qui m'anime, c'est la volonté de ne pas faire le mandat de trop"

"Je ne m'attendais pas à cette proposition" au Conseil constitutionnel. "Je souhaite continuer à servir le pays dans un climat plus serein", a-t-il déclaré. "L'esprit public et la vie publique sont difficiles à vivre", a indiqué Alain Juppé en précisant qu'il a "une longue carrière politique"

"Dans les premiers jours de mars, je démissionnerai de tous mes mandats électifs : maire de la ville et président de la métropole de Bordeaux"

Le maire de Bordeaux n'a pas souhaité nommer son successeur. Ce dernier sera désigné collectivement par les membres de la majorité municipale.

11h05: Alain Juppé vient d'arriver pour sa conférence de presse.

11h00: Surprise de taille, l’ancien Premier ministre Alain Juppé est en passe de succéder à Lionel Jospin au Conseil constitutionnel, où il rejoindra les sénateurs Jacques Mézard et François Pillet. Le nom de M. Juppé, qui a dans la foulée fait part de sa «profonde émotion» de quitter ses fonctions de maire de Bordeaux, a été proposé mercredi par le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand.

«C’est une très bonne nouvelle pour la République», a réagi le Premier ministre Edouard Philippe en saluant la «densité» et la «hauteur de vue» de celui qui a été son «mentor» en politique.

La surprise est d’autant plus grande que, depuis plusieurs semaines, c’est le Premier président de la Cour des comptes, Didier Migaud, qui semblait tenir la corde pour devenir «sage» au sein de la juridiction suprême.

Ancien Premier ministre de Jacques Chirac (1995-1997), fondateur de l’UMP, Alain Juppé, 73 ans, avait connu un sévère échec lors de la primaire de la droite de 2016 pour l’élection présidentielle, en s’inclinant face à François Fillon.

Source JMM

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article