Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT - Gérard Collomb à l'Intérieur, Nicolas Hulot à la Transition écologique, François Bayrou à la Justice, Bruno Le Maire à l'Economie

EN DIRECT - Gérard Collomb à l'Intérieur, Nicolas Hulot à la Transition écologique, François Bayrou à la Justice, Bruno Le Maire à l'Economie

16h57: Bernard Accoyer indique que "Les membres de notre famille politique qui ont choisi, en nombre très réduit,de rejoindre ce gouvernement ne font plus partie des Républicains":

16h42: Nicolas Hulot explique pourquoi il a accepté de rejoindre le Gouvernement :

16h05: François Baroin:

"Pour ceux appartenant à notre famille qui ont fait le choix désormais de faire partie de ce gouvernement, je rappelle ce que nous avons dit : nous avons constaté ce départ, pour Édouard Philippe comme pour Bruno Le Maire comme pour Gérald Darmanin.

À titre personnel je les regrette, mais ça ne remet pas en cause les liens d’estime et d’amitié que j’ai pour eux. Je ne déchire pas pour ma part plusieurs années de combat commun et partagé.

Mais ils sont désormais les acteurs d’un gouvernement provisoire dont le seul objectif sera de soutenir et défendre les candidats En marche! pour obtenir une majorité En marche!, portant un projet d’augmentation des impôts qu’ils ont combattu par le passé…

C’est leur responsabilité. Nous nous avons, avec ‘Majorité pour la France’, des candidats qui vont en fait peut-être aider le président de la République à faire basculer le pays plus à droite et plus au centre. 

16h02: Le Premier ministre Edouard Philippe sera l'invité de France Inter jeudi matin, au lendemain de la nomination de son gouvernement, a annoncé la radio publique.

Le chef du gouvernement sera interrogé par Patrick Cohen entre 8H20 et 8H30, avant de répondre aux questions des auditeurs (8H40-9H), indique France Inter dans un communiqué.

Emmanuel Macron a nommé mercredi un gouvernement paritaire de 22 membres dont trois ministres d'Etat, le centriste François Bayrou à la Justice, l'ex-animateur de télévision Nicolas Hulot à la Transition écologique et le sénateur-maire (PS) de Lyon Gérard Collomb à l'Intérieur, ainsi que l'ancien ministre LR Bruno Le Maire.

15h22: Le gouvernement nommé par Emmanuel Macron comporte 22 membres.

Il est paritaire, étant composé de onze hommes et onze femmes.

15h00:  Voici la composition :

Gérard Collomb Ministre d'Etat et Ministre de l'Intérieur,

Nicolas Hulot, ministre d'Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire,

François Bayrou Ministre de la Justice,

Sylvie Goulard ministre des Armées,

Jean-Yves Le Drian ministre de l'Europe et des Affaires étrangères,

Richard Ferrand ministre de la Cohésion des territoires,

Bruno Le Maire ministre de l'Economie,

Laura Flessel ministre des Sports,

Marielle de Sarnez ministre déléguée aux Affaires européennes auprès de Jean-Yves Le Drian,

Gérald Darmanin ministre de l'Action et des Comptes publics,

Agnès Buzyn ministre de la Santé,

Françoise Nyssen ministre de la Culture et de la communication,

Jean-Michel Blanquer ministre de l'Education,

Christophe Castaner, secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement et Porte-parole du gouvernement,

Marlène Schiappa, secrétaire d'État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes,

Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des Personnes handicapées,

Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État chargé du Numérique.

13h53: Jean-Luc Moudenc, le maire (LR) de Toulouse, a révélé à La Dépêche du Midi qu'il a "été contacté par Edouard Philippe".

"J'ai refusé la proposition qu'il m'a faite", précise-t-il à nos confrères sans donner les détails de l'offre qui lui avait été faite.

13h02 : Édouard Philippe est arrivé à l'Élysée pour déjeuner et évoquer le nouveau Gouvernement avec le président de la République Emmanuel Macron. 

12h08: Des candidats potentiels à des postes de secrétaire d'Etat ont été reçus ce matin à Matignon (BFMTV).

12h06: La composition du gouvernement est "finalisée à 90%", a confié l’entourage du Premier ministre (BFMTV).

11h52: Selon LCI, c'est un gouvernement complet qui sera annoncé aujourd'hui.

Les noms des ministres et des secrétaires d'Etat seront ainsi dévoilés.

11h43: La députée EELV Cécile Duflot craint que Nicolas Hulot ne soit qu'un "trophée" pour Emmanuel Macron s'il entre au gouvernement, mais espère qu'il "arrive(ra) à faire changer les choix actuels" du président en matière d'écologie.

"Le risque, c'est que ce soit un trophée. (...) L'espoir, c'est qu'il arrive avec sa sincérité, sa détermination, à faire changer les choix actuels du président" de la République, a dit mercredi sur France Info Cécile Duflot, alors que Nicolas Hulot pourrait selon un proche entrer au gouvernement, sous certaines conditions.
 
11h40: La rencontre entre M. Macron et le président du Conseil européen Donald Tusk, initialement prévue à la mi-journée, est décalée dans la soirée «pour des raisons d’agenda», a indiqué la présidence.

10h40: La composition du gouvernement est "finalisée à 80%", a confié l’entourage du Premier ministre (BFMTV).

09h37: Florian Philippot, vice-président du Front national (FN), a raillé la constitution d'un "parti unique mondialiste" alors que plus d'une centaine d'élus des Républicains et de l'UDI ont signé un appel à saisir la "main tendue" d'Emmanuel Macron après la nomination d'Edouard Philippe à Matignon.

"C'est une grande clarification. On nous a fait croire pendant des décennies qu'il y avait un clivage irréductible entre la gauche et la droite, alors que les Français constataient la même politique d'échec", a déclaré le vice-président du Front National sur France 2. 
Et d'ajouter : "Aujourd'hui se constitue le parti unique mondialiste avec des Républicains. Je crois que plus de 170 d'entre eux ont déjà signé, ce qui prouve que ce parti "n'est en rien" une "opposition crédible et qu'on a besoin aux législatives de députés qui éviteront de donner les pleins pouvoirs à M. Macron, de députés FN, de députés qui défendent le patriotisme".

09h32: Le secrétaire général adjoint Les Républicains Eric Ciotti a estimé mercredi que l’appel d’élus LR à saisir la «main tendue» d’Emmanuel Macron était «une gifle» aux candidats LR pour les législatives, avec derrière le souhait d’entrer au gouvernement d’Edouard Philippe.

«Cet appel à la main tendue, je (le) considère moi plutôt comme une gifle donnée à nos candidats», a déclaré le député LR de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (Paca), sur Europe 1.

«Beaucoup espèrent être au gouvernement, soyons clairs», a-t-il poursuivi. «Cette main tendue, c’est la main sur le téléphone portable pour qu’on les appelle».

«Nous, nous voulons être clairs, avec François Baroin, sur des convictions. L’important, c’est d’établir ce qui nous différencie. Ca ne veut pas dire que demain il ne faudra pas réformer complètement notre famille politique. (...) Il faudra une ligne idéologique claire, ça ne veut pas dire que sur tel ou tel sujet on ne sera pas amener à voter comme le gouvernement», a développé M. Ciotti.

08h00: Nicolas Hulot, futur ministre de l'Écologie ?

Corinne Lepage, la présidente du parti Le Rassemblement citoyen Cap 21 a laissé entendre que la nomination du célèbre écologiste était déjà finalisée:

"Je ne serais pas étonnée (…) Il faudra le gérer. En tant qu'écologiste, je me réjouis de le voir arriver mais cela ne va pas être simple." Candidat à la primaire écologiste pour l'élection présidentielle de 2012, Nicolas Hulot avait alors été battu par Eva Joly. Entre les deux tours de la dernière élection présidentielle, l'ancien présentateur d'Ushuaïa avait annoncé, dans un entretien au journal Le Monde, qu'il voterait "sans hésitation" pour Emmanuel Macron.

07h28: La loi de moralisation de la vie politique doit être le premier grand chantier de ce quinquennat.

Un projet de texte doit être soumis au Conseil des ministres avant les élections législatives prévues en juin prochain.

Une attention particulière semble donc portée aux vérifications concernant les futurs membres du gouvernement, afin d'éviter tout scandale.

06h12: Emmanuel Macron, en lien avec le Premier ministre Edouard Philippe, a souhaité introduire un temps de vérification afin que la direction générale des Finances publiques et la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) puissent réaliser les diligences nécessaires, écrit la présidence dans un communiqué.

Le premier conseil des ministres du quinquennat, initialement prévu le 17 mai, a été reporté au lendemain, a-t-on précisé à l’Elysée. 

Source JMM

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article