Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Mercredi 7 juin à 20h55 sur France 3 : "Des Racines et des ailes - En Normandie, du Mont-Saint-Michel au Pays de Caux"

Mercredi 7 juin à 20h55 sur France 3 : "Des Racines et des ailes - En Normandie, du Mont-Saint-Michel au Pays de Caux"

Mercredi 7 juin à 20h55 sur France 3, la chaine diffusera un nouveau numéro "Des Racines et des ailes" présenté par Carole Gaessler, "En Normandie, du Mont-Saint-Michel au Pays de Caux".

C'est depuis le Mont-Saint-Michel que Carole Gaessler présente ce numéro itinérant du magazine "des Racines & des Ailes". Depuis plusieurs années, ce monument classé au patrimoine mondial de l’Unesco est en plein renouveau. Grâce à de nombreux travaux d’aménagement, ce site exceptionnel a retrouvé son caractère insulaire quelques jours par an lors des très grandes marées. Très récemment, l’archange a été restauré et domine de tout son éclat la baie du Mont- Saint-Michel.

UN MONT ENTRE CIEL ET MER

En 2016, l’archange a retrouvé son étincelante dorure, le grand spectacle des marées est de retour et la baie retrouve peu à peu sa nature sauvage. En mars 2015, lors de la " marée du siècle ", le Mont-Saint-Michel redevenait une île. Un événement historique jamais vu depuis la construction de la digue-route en 1879 ! Un phénomène qui se produit désormais à chaque très grande marée, soit une vingtaine de fois par an.

Depuis plusieurs années, ce chef-d’oeuvre de l’architecture médiévale, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, était en péril. Au fil des siècles et des interventions humaines, la mer avait reculé et la terre avait gagné du terrain autour du rocher. Si rien n’avait été fait, à l’horizon 2040, les terres sableuses auraient gagné les remparts et le caractère originel du Mont, une île au milieu de sa baie, aurait disparu pour toujours.

C’est donc tout le paysage de ce haut lieu de l’humanité qui est en cours de modification grâce, notamment, à l’action du barrage du Couesnon. Pour saluer ce retour à l’insularité, pour la première fois depuis 30 ans, l’archange s'est refait une beauté. Nous avons suivi sa restauration à Périgueux.

Autre joyau du Mont-Saint-Michel : le cloître. Il va lui aussi subir une importante restauration. A cette occasion, une grande première a été réalisée : la numérisation complète de la Merveille qui permet de redécouvrir le génie des bâtisseurs du Moyen Âge.

DE LA POINTE DU HOC AU PONT DE NORMANDIE

Le pont de Normandie enjambe l’estuaire de la Seine entre Le Havre et Honfleur. Avec ses 2141 mètres, il a été pendant quelques années le plus long pont à haubans du monde.

Julien Bérard, technicien, nous emmène au coeur de cet ouvrage. Du tablier du pont au sommet du pilier sud à plus de 200 mètres de hauteur, nous pénétrons dans une véritable cathédrale de béton et d'acier.

Passé l'estuaire, au fil des plages de la côte fleurie, nous découvrons Cabourg et son Grand Hôtel où séjourna Proust et la petite ville voisine d'Houlgate. Un peu plus loin, l'estuaire de l'Orne marque la frontière avec un autre univers et une autre histoire.

Depuis les hauteurs du Bocage au petit matin, Omaha Beach apparaît dans toute sa beauté. Sable jaune, courbe parfaite, la plage est totalement silencieuse et déserte. Christophe Prime, historien et spécialiste du débarquement, nous fait revivre les heures sanglantes où le piège d’Omaha se referma sur des milliers de jeunes hommes. Aujourd’hui, ils sont enterrés au-dessus de cette plage, dans le célèbre cimetière américain de Colleville.

À quelques kilomètres de ces lieux de mémoire, nous découvrons un cimetière longtemps resté tabou. C'est ici que reposent plus de 21000 soldats allemands tombés lors de la bataille de Normandie.

Tout au long de la côte, les vestiges de ces grandes batailles jalonnent la pointe du Hoc qui a été récemment restaurée. Ces lieux sont fragiles et doivent être préservés pour les générations futures mais certains, comme le port artificiel d'Arromanches, sont condamnés à disparaître peu à peu dans les eaux de la Manche.

À Caen, nous verrons comment la célèbre Abbaye aux Hommes construite par Guillaume le Conquérant a échappé aux destructions et aux bombardements. Nous nous arrêterons aussi au château de Balleroy, un petit bijou construit au XVIIème siècle par l'architecte François Mansart. Il est aujourd'hui la propriété de la célèbre famille Forbes et abrite des montgolfières uniques au monde.

Enfin, dans le parc régional du Bessin, nous découvrons la baie de Veys et ses célèbres portes à flots. Elles permirent aux ingénieurs du XVIIIème siècle de transformer des marais salants en pâturages.

AU PAYS DE CAUX

Entre la Seine et la Manche, s’étend le pays de Caux. Un vaste plateau qui offre des paysages uniques en France : une succession de champs cultivés, de bocages, et surtout de hautes falaises qui, sur plus de 100 kilomètres de long, dressent une imposante muraille face à la mer.

Le géographe Stéphane Costa étudie ce littoral pour en comprendre le mécanisme d’érosion. Nous survolons avec lui la côte d’Albâtre pour suivre l’évolution du paysage. Le vol commence dans le secteur d’Antifer pour se terminer à Varengeville- sur- Mer où nous allons découvrir le "Bois des Moutiers", seule maison "Arts and Crafts" en France. Antoine Bouchayer Mallet, son
propriétaire nous décrypte ce mouvement né en Angleterre au milieu du XIXème siècle.

Nous poursuivons notre voyage à Dieppe. La "ville aux 4 ports" est très liée à l’Angleterre. Première station balnéaire française, Dieppe a emprunté la mode des bains de mer à ses voisins anglais. L’architecte Zoé Déhays nous emmène à la découverte du patrimoine dieppois.

Nous nous arrêterons également sur le pont Colbert, le dernier pont tournant en Europe qui a conservé son mécanisme d’origine.

Puis, nous partons pour l’intérieur du plateau de Caux à la découverte des clos masures. La paysagiste Virginie Maury Deleu travaille sur le projet de classement Unesco de ce patrimoine cauchois et nous en explique les spécificités. Ces domaines ceinturés d’arbres avaient à l’origine une vocation agricole. Vocation que le liniculteur Antoine Décultot perpétue dans son clos masure avec la culture du lin.

Retour sur le bord de mer, au large d’Yport à bord d’un bateau historique. C’est une "caïque", un bateau d’échouage typique de cette partie de la côte. A bord de la vierge de Lourdes, des passionnées se sont lancé un défi : passer sous l’arche d’Etretat à bord de la caïque.

Sur la plage à marée basse, Bruno Delarue, historien de l’art, part sur les traces des artistes qui ont immortalisé Etretat. Avec lui, nous nous immergeons dans les paysages peints par Claude Monet.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article