EN DIRECT - Affaire Grégory - Murielle Bolle mise en examen ce soir pour enlévement - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT - Affaire Grégory - Murielle Bolle mise en examen ce soir pour enlévement

21h40: Murielle Bolle est mise en examen pour "enlèvement", annonce sur BFMTV son avocat Jean-Paul Teissonière. L'avocat souligne que sa cliente s'exprime de façon mutique, ce qui est selon lui un des motifs pour lesquels le procureur a demandé sa mise en examen.

13h38: Murielle Bolle aurait fait un malaise en arrivant à la Cour d'appel de Dijon selon BFM TV.

Le SAMU a été appelé mais rien de grave à priori.

La comparution devant le juge est retardée.

09h10: L'avocat de Murielle Bolle pend la parole et évoque "le niveau très bas" de l'interrogatoire.

Il estime que l'interrogatoire s'appuie sur des "témoignages dépassés et démentis depuis novembre 1993. C'est une fois de plus la même soupe que l'on nous ressert. C'est vrai qu'elle a des problèmes de mémoires, mais c'était il y a plusieurs années. La seule nouveauté c'est un vague cousin donc elle ne semble même pas se souvenir, qui apporte un témoignage. 32 ans après c'est vraiment très pauvre comme nouveaux éléments et comme témoignages. Le scénario est de plus en plus lamentable dans ce dossier. J'ai peur que la procédure déraille...

Murielle Bolle va être présentée à un magistrat dans les prochaines heures.

07h00: Murielle Bolle toujours en garde à vue ce matin

Témoin clé de l'affaire Grégory, Murielle Bolle, placée en garde à vue hier pour "complicité d'assassinat", était toujours entendue par les gendarmes des Vosges tôt ce matin, avant un éventuel transfert à Dijon. Entendue pour "complicité d'assassinat et non-dénonciation de crime.

Cette fois, les enquêteurs n'ont le droit de la questionner que durant 25 heures, et non 48 comme en temps normal. Car la belle-soeur de Bernard Laroche, qui avait déclaré l'avoir vu prendre la victime en voiture avant de se rétracter, sera entendue dans ce qui n'est que la reprise de la garde à vue de 1984, qui avait déjà duré 23 heures. Il ne reste donc que 25h pour atteindre les 48h maximum.

À 48 ans, elle pourrait être remise en liberté ou présentée à la juge d'instruction au terme de cette garde à vue reprise après plus de 32 ans d'interruption. Dans ce cas, la magistrate pourrait la mettre en examen ou la placer sous le statut de témoin assisté.

.

Mercredi 28 juin

18h24: Murielle Bolle, la belle-soeur de Bernard Laroche, est entendue pour "complicité d'assassinat."

11h15: Murielle Bolle, 48 ans, témoin clé dans l’enquête sur la mort de Grégory Villemin, 4 ans, en 1984, a été interpellée ce matin à son domicile de Granges-sur-Vologne (Vosges).

A l’époque âgée de 15 ans, Murielle Bolle avait affirmé avoir vu son beau-frère, Bernard Laroche, emmener l’enfant dans sa voiture.

Mais elle s’était rétractée après quelques jours passés au sein de sa famille

Le 20 juin dernier, Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grand-tante de Grégory, avaient été remis en liberté sur décision de la cour d'appel de Dijon.

Les deux septuagénaires, soupçonnés d’enlèvement et séquestration suivis de mort, avaient été placés en détention le 16 juin. 

Le cadavre du petit Grégory Villemin avait été retrouvé au soir du 16 octobre 1984, pieds et poings liés dans les eaux froides de la Vologne.

Cette découverte avait marqué le début de l’affaire Grégory, qui reste l’une des grandes affaires criminelles non résolues du XXe siècle.

Source JMM

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article