EN DIRECT - Législatives - Mélenchon, Le Pen, Aliot, Ferrand, Le Maire, Castaner, Jacob, Collard... élus / NKM, Myriam El Khomri , Najat Vallaud-Belkacem battues / Cambadélis démissionne du PS - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT - Législatives - Mélenchon, Le Pen, Aliot, Ferrand, Le Maire, Castaner, Jacob, Collard... élus / NKM, Myriam El Khomri , Najat Vallaud-Belkacem battues / Cambadélis démissionne du PS

EN DIRECT - Législatives - Mélenchon, Le Pen, Aliot, Ferrand, Le Maire, Castaner, Jacob, Collard... élus / NKM, Myriam El Khomri , Najat Vallaud-Belkacem battues / Cambadélis démissionne du PS

23h42: Bastien Lachaud, directeur de la campagne des législatives pour La France insoumise, a gagné dimanche le siège de la 6e circonscription de Seine-Saint-Denis.

23h41: David Douillet (LR) battu dans les Yvelines.

22h48: Sur son compte Twitter de campagne, la candidate FI Farida Amrani "revendique" la victoire face à Manuel Valls après "plusieurs soupçons sur le comptage des voix à Evry".

Elle le fait également lors d'une conférence de presse évoquant des irrégularités.

22h45: Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) réélu dans l'Essonne.

22h43: Le mathématicien Cédric Villani est élu avec près de 70% des voix dans l'Essonne.

22h40: Le secrétaire d'Etat chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, annonce sa victoire dans le 19e arrondissement de Paris.

22h21: Manuel Valls annonce son élection avec 139 voix d'avance dans un climat de tension.

Plusieurs manifestants opposés à Manuel Valls sont intervenus alors que l'ancien Premier Ministre prenait la parole.

22h10: Nathalie Kosciusko-Morizet reconnait sa défaite sur Facebook face au candidat de En marche.

Elle n'aurait que 46% des suffrages selon France 2.

22h09: L'ex-ministre des Sports Marie-George Buffet (PCF) est réélue en Seine-Saint-Denis.

22h01: Thierry Solère a annoncé sa victoire dans la 9ème circonscription des Hauts-de-Seine sur France 2, avant d'ajouter qu'il serait un député "constructif" à l'Assemblée nationale

21h57: Myriam El Khomri ancienne ministre du Travail, candidate investie par le PS dans la 18e circonscription de Paris, a été battue au terme du second tour des élections législatives selon RTL.

21h50: Ludovic Pajot (FN) sera à 23 ans le plus jeune élu à l'Assemblée Nationale.

Il a remporté sa circonscription dans le Pas de Calais.

21h48: Barbara Pompili, ancienne ministre de François Hollande passée à En marche ! est élue avec 69% des suffrages.

21h44: Emmanuelle Ménard (FN), femme de Robert Ménard, est élue à Béziers face à En Marche.

21h41: Guillaume Peltier (Les Républicains) est élu dans le Loir-et-Cher avec 54% des voix.

21h36: Dans la 1ère circonscription de l'Aisne, Damien Phillipot (le frère de Florian) a été battu en n'obtenant que 43,78%.

21h34: Bruno Bonnell revendique la victoire face à Najat Vallaud-Belkacem à Villeurbanne.

21h31: Jean-Christophe Lagarde (UDI) annonce sa réélection en Seine-Saint-Denis.

21h29: François de Rugy (LRM) réélu en Loire-Atlantique.

21h20: Delphine Batho (PS) annonce sa réélection dans les Deux-Sèvres.

21h05: Eric Woerth (Les Républicains) réélu dans l'Oise.

20h58: Jean-Luc Mélenchon annonce qu'il est élu à Marseille :

Arrivé en tête au premier tour avec 34,3% des voix, contre 22,7% pour son adversaire de La République En Marche, Corinne Versini, Jean-Luc Mélenchon a remporté ce second tour. Le désormais député va faire son entrée dans une Assemblée nationale.

"Il y a des très bonnes nouvelles : la première est que l'abstention écrasante a une signification politique offensive", a lancé le candidat de la France insoumise dans la 4e circonscription des Bouches-du-Rhône, qui évoque une "grève générale civique dans cette élection".

"Je vois dans cette abstention une énergie disponible", ajoute Jean-Luc Mélenchon. 
"La deuxième bonne nouvelle, c'est que le peuple français dispose à l'Assemblée d'un groupe La France insoumise cohérent, discipliné, offensif", a-t-il lancé, ce qui signifie qu'il y a au moins 15 députés élus de la France insoumise. Celui qui est arrivé 4e à l'élection présidentielle estime que "la majorité LREM n'a pas la légitimité pour réformer le code du travail" comme elle souhaite le faire. 

20h57: Le Premier Ministre, Edouard Philippe prend la parole :

"Cette majorité aura une mission, agir pour la France.

Dans leur vote, les Français ont préféré l'espoir à la colère, l'optimisme au pessimisme, la confiance au repli. Je veux les en remercier.

Il y a un an, personne n'aurait imaginé un tel renouveau politique.

Nous le devons au président de la République, nous le devons aux Français qui ont voulu donner un nouveau visage à la représentation nationale (...) L'abstention n'est jamais une bonne nouvelle pour la démocratie.

Ses causes sont multiples. Le gouvernement l'interprète comme une ardente obligation à réussir. Ce soir s'ouvre le temps de l'action pour la majorité."

20h51: Dans la 1ère circonscription de l'Eure, Bruno Le Maire est élu face à Fabienne Delacour.  

20h49: Le juge Eric Halphen (LRM) présentées par Emmanuel Macron, est battu dans le Calvados

20h44: Le secrétaire général du Rassemblement bleu marine, Gilbert Collard a été réélu dans la 2e circonscription du Gard.

Il n'aurait 50 voix de plus que son adversaire, la torera Marie Sara.

20h41: L'ancienne ministre de la Santé Marisol Touraine reconnaît sa défaite face à la candidate UDI/LR Sophie Auconie.

20h40: Pour la première fois, des députés nationalistes corses vont faire leur entrée à l'Assemblée nationale.

Ils sont au moins deux à être élus : Jean-Félix Acquaviva et Michel Castellani en Haute-Corse.

20h36: Marine Le Pen annonce que "6 députés du FN sont déjà élus à cette heure !"

"Nous étions présents dans 120 circonscriptions, soit deux fois plus qu'en 2012, ce qui est une vraie satisfaction.

Ce soir, sont élus six députés du FN, dont cinq dans le bassin minier."

20h35: André Chassaigne, patron des députés communistes à l'Assemblée nationale sortante, est réélu dans le Puy-de-Dôme.

20h34: Eric Ciotti (LR) réélu dans les Alpes-Maritimes.

20h30: Dans le Finistère, le ministre Richard Ferrand est  réélu député. 

20h28: Daniel Fasquelle, le député sortant LR du Touquet, est élu face au candidat d'En marche.

20h26: Les Républicains Christian Jacob et Franck Riester sont réélus.

20h23: Florian Philippot annonce sur BFM-TV qu'il est battu dans la 6e circonscription de Moselle.

20h21: L'ancien porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, est réélu dans la Sarthe.

20h17: Le vice-président du Front national, Louis Aliot, est élu dans les Pyrénées-Orientales.

20h16: Christophe Castaner, ministre chargé des relations avec les Parlement, réélu.

20h14: Jean Lassalle (DVD) réélu dans la 4e circonscription des Pyrénées-Atlantiques. 

20h13: Christian Jacob, patron des députés Les Républicains, réélu en Seine-et-Marne.

20h12: Marine Le Pen annonce à l'AFP qu'elle est élue députée du Pas-de-Calais.

20h07: Jean-Christophe Cambadélis, le patron du PS, annonce sa démission :

"Ce soir, malgré une abstention record, le triomphe d'Emmanuel Macron est incontestable, la déroute du PS est sans appel. Les électeurs ont voulu donner sa chance au nouveau président, ils n'ont donné aucune chance à ses adversaires.

Ce soir, le président de la République a tous les pouvoirs.

La gauche doit tout changer, la forme comme le fond, ses idées comme son organisation, elle doit ouvrir un nouveau cycle.

Il s'agit de repenser les racines du progressisme, car ses deux piliers, l'Etat providence et l'extension des liberté, sont remis en cause."

La gauche doit tout changer, la forme comme le fond.

Il faut tout repenser.

20h01: Les chiffres de BFM :

L'institut de sondage Elabe pour BFMTV donne des estimations différentes:

LREM-Modem : 395 à 425 sièges,

LR-UDI-DVD 97 à 117 sièges,

PS-PRG-DVG 29 à 34 sièges,

Fi-PCF : 12 à 17 sièges,

FN : 4 à 6 sièges,

Autres : 8 à 10 sièges.

20h00: Voici la première estimation officielle donnée ce soir par France 2 :

République en Marche: 355

Républicains: 125

PS: 49

France Insoumise: 30

Front National : 8

19h33: Les premiers chiffres donnés en Belgique sont très vagues, avec une marge de + ou - 100 députés, donc sans grand intérêt pour l'instant.

19h04: Pourquoi les médias belges et suisses donnent les estimations avant 20h ?

Les médias suisses et belges comme Le Soir, Le Temps, ou la RTBF, font l’objet d’un regain d’intérêt chaque jour de scrutin en France, a fortiori quand il s’agit de l’élection présidentielle, mais aussi quand on est à l'heure des législatives.

Alors que les médias hexagonaux sont contraints par une règle stricte qui leur interdit de diffuser des estimations avant 20 heures, les journalistes - francophones - de Suisse et de Belgique, ne sont, eux, soumis à aucun silence.

Les réseaux sociaux sont également un immense vecteur de diffusions de premiers chiffres.

L'utilisation du hashtag #RadioLondres devrait ainsi permettre de concentrer une partie des publications d'internautes français et de médias étrangers qui donneront des estimations avant 20 heures.

Attention cependant : de nombreuses internautes utilisent régulièrement ce hashtag pour diffuser et/ou relayer, de façon complètement anonyme, de nombreuses informations.

18h59: L'ancienne ministre PS des Outre-mer Ericka Bareigts, 50 ans, a été réélue à son siège de députée de la première circonscription de La Réunion, avec près de 66% des voix, face au candidat LR Jean-Jacques Morel, a expliqué son entourage à l'AFP.

18h57: L'abstention est estimée à 56,6 % selon Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France. 

18h51: Toujours aucune estimation fiable à cette heure dans les médias en Belgique ou en Suisse.

18h00: Les premiers bureaux de vote ferment en ce moment-même alors que ce sera à 20h dans quelques grandes villes.

17h13: Estimation du taux de participation à 20h: 42% contre 48,71% au 1er tour (ELABE pour BFM TV).

17h00: Le taux de participation à 17h est de 35,33%, un record à la baisse.

Le taux de participation en métropole atteignait 40,75%, dimanche 11 juin, à 17 heures, selon le ministère de l'Intérieur. Cette forte abstention établit un nouveau record par rapport au premier tour des élections législatives de 2012 à la même heure (48,31% de participation).

14h04: Finalement Brigitte Macron s'est rendue à son bureau de vote à la mi-journée accompagnée de sa fille Tiphaine Auzière.

13h32: Paru au Journal Officiel ce dimanche, le Président aura 45 conseillers, 28 hommes et 17 femmes, révèle Europe 1. Mais dix d'entre eux travailleront à la fois pour Matignon et pour l'Elysée. 

12h00:   Le taux de participation est de 17,75% selon le communiqué à l'instant du Ministère de l'Intérieur.

Le taux de participation en métropole atteignait 19,24%, dimanche 11 juin, à midi, au premier tour selon le ministère de l'Intérieur.

À Paris, le taux de participation est de 10,37% à midi, contre 13,35% en 2012, à la même heure, lors du second tour des élections législatives, selon la Préfecture de Paris et d'Ile-de-France. 

La région parisienne fait figure de mauvais élève avec les chiffres les plus bas de participation à la mi-journée, selon le ministère de l'Intérieur: 9,56% en Seine-Saint-Denis, 10,37% à Paris, 13,06 dans les Yvelines, 13,13% en Essonne et 13,26% dans le Val d'Oise. 

11h23:  Le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, a voté à son tour à Évreux.

11h01: L'ancien Président, François Hollande vient à son tour de voter à Tulle.

11h00: François Baroin à également voté dans une des rares circonscription avec une triangulaire.

10h55: Le garde des Sceaux François Bayrou a voté à Pau, ville dont il est Maire.

10h48: A Hénin-Beaumont, Marine Le Pen vient de mettre son bulletin dans l'urne.

10h42: Christophe Castaner, secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement a voté à Forcalquier.

10h12: Gilbert Collard a voté ce matin à Gallician. Le député sortant et secrétaire du RBM est en posture compliquée dans la deuxième circonscription du Gard.

09h44: Annick Girardin (Outre-mer) a finalement été réélue sur le fil à Saint-Pierre et Miquelon avec... 136 voix d'avance. En cas d'échec, elle aurait dû quitter le gouvernement. Ses cinq autres collègues sont favoris dimanche en métropole.

9h43: A Saint-Martin et Saint-Barthélémy, deux îles du nord des Antilles traditionnellement ancrées à droite, la candidate En marche a été battue par celle des Républicains, Claire Javois, élue avec 54,73% des voix.

9h39: En Guyane, le député DVG sortant Gabriel Serville a été réélu. Il sera accompagné à l'Assemblée du jeune chef d'entreprise  Lenaïck Adam, élu avec l'étiquette LREM.

9h23: La Guadeloupe a élu quatre nouvelles têtes : deux DVG (Justine Bénin et Max Mathiasin), un LREM (Olivier Serva) et une socialiste (Hélène Vainqueur-Christophe).

09h14: Emmanuel Macron vient de voter au Touquet, sans la présence remarquée de sa femme Brigitte.

08h26: Edouard Phlippe, Premier Ministre, vient de voter au Havre.

08h24: Richard Ferrand, Ministre de la cohésion sociale a voté à Motreff dans le Finistère.

08h00: Ouverture des bureaux de vote en France.

07h35: Si La République en marche est quasi-assurée d'obtenir une large majorité à l'Assemblée nationale dimanche soir, les résultats dans quelques circonscriptions restent incertains et seront particulièrement suivis.

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon feront-ils leur entrée à l'Assemblée nationale ?

Manuel Valls sera-t-il l'une des rares figures du Parti socialiste à sauver sa tête ?

Richard Ferrand sera-t-il réélu malgré les affaires qui le concernent ?

Ces quatre candidats sont quelques-unes des têtes d'affiches dont le résultat sera particulièrement suivi, dimanche 18 juin, pour le deuxième tour des élections législatives.

07h02: Comme au premier tour, certaines collectivités d’outre-mer ont voté dès ce samedi.

Pour tenir compte du décalage horaire, les bureaux de vote ouvrent à 8 heures, heure locale, en Guadeloupe, en Guyane, en Martinique, à Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon et en Polynésie française.

Au premier tour, les collectivités d’outre-mer, qui avaient enregistré un record de candidatures avec 345 candidats pour 27 sièges, n’ont pas plébiscité La République en marche, comme ailleurs en France.

Sur l’ensemble des outre-mer, le mouvement d’Emmanuel Macron a récolté 8,2%, soit quatre fois moins qu’au niveau national. Un résultat qui s’explique aussi par le peu de candidats investis par le parti : dans ces 27 circonscriptions, on dénombrait seulement 16 candidats étiquetés LREM.

Reste que sur les 16 postulants à l’Assemblée éliminés au premier tour, cinq étaient candidats en outre-mer.

06h23:  Les derniers sondages donnent une projection de 440 à 470 sièges pour la majorité présidentielle, soit environ 75 % à 80 % des sièges.

Un tel rapport de forces n’est pas inédit : en 1958, la majorité de droite détenait 82 % des sièges à l’Assemblée nationale et, plus récemment, après les élections de 1993, elle occupait 84 % de l’Hémicycle.

Source JMM

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article