Mercredi 12 juillet à 20h55 sur France 3 : "Le Monde de Jamy - Mer, montagne, campagne, ils veillent sur nos vacances en France !" - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Mercredi 12 juillet à 20h55 sur France 3 : "Le Monde de Jamy - Mer, montagne, campagne, ils veillent sur nos vacances en France !"

Mercredi 12 juillet à 20h55 sur France 3 : "Le Monde de Jamy - Mer, montagne, campagne, ils veillent sur nos vacances en France !"
Mercredi 12 juillet à 20h55 France 3 diffusera "Le Monde de Jamy", magazine présenté par Jamy Gourmaud et Myriam Bounafaa consacré : "Mer, montagne, campagne : Ils veillent sur nos vacances en France !"
 
Courants dangereux en mer, brûlures des rayons du soleil, morsures en forêt, désorientation et météo capricieuse en montagne… Grâce à leurs précieux éclairages scientifiques, Jamy Gourmaud et Myriam Bounafaa nous donnent les clés pour que les grandes vacances restent une parenthèse enchantée.
 
Myriam et Jamy partent au-devant des surprises que nous réservent les sites naturels les plus prisés de l’Hexagone : le Mont-Saint-Michel, la côte atlantique, les gorges de l’Ardèche, le Mont-Blanc… pour nous aider à mieux profiter de nos vacances.
 
Grâce à des guides de randonnée ou de montagne, à des nageurs-sauveteurs, ils nous donnent la marche à suivre pour passer de bons moments !
 
Top 9 des recommandations avant le grand départ !
 
1 – Une randonnée sur sable, ça se prépare.
 
Fouler la mythique baie du Mont-Saint-Michel à marée basse est une expérience unique, mais cette expérience ne s’improvise pas. La grande traversée exige de se faire accompagner d’un guide, de s’équiper et de se méfier des illusions d’optique qui nous font mal apprécier les distances faute de repères face à cet océan de sable. Lors du délicat passage des petits fleuves, il ne faut surtout pas s’arrêter, éviter les virages où le courant est le plus fort et privilégier les endroits où on observe des vaguelettes en surface, l’eau y est moins profonde et la vase inexistante.
 
2 – En cas de sables mouvants, pas de panique.
 
Le sable mouillé forme un sol très meuble. À certains endroits, on peut être confronté à des sables mouvants, comme si on se trouvait sur un matelas d’eau. Contrairement à l’image trompeuse véhiculée par les films et les livres, on ne peut être englouti totalement et disparaître. Au pire, on s’enfonce jusqu’à la taille, c’est la fameuse poussée d’Archimède. Pour se sortir de là, remonter ses jambes pour se mettre à genoux et prendre appui sur ses tibias afin de répartir son poids au maximum.
 
3 – Gare à la marée montante !
 
Sur la côte ouest de la France, les marées rythment les journées des vacanciers. À certains endroits comme dans la baie du Mont-Saint-Michel, la mer remonte à la vitesse d’un footing (5 à 7 km /h) et le marnage (différence entre la marée haute et la marée basse) peut atteindre 14 mètres. Avant toute balade sur le sable pour s’adonner par exemple à la pêche aux coques et coquillages, il est indispensable de s’informer des horaires des marées, de clore sa balade ou la pêche trois heures avant la marée haute, et, si on se laisse quand même surprendre, de se réfugier sur un rocher avec de la végétation. Sans oublier de connaître par cœur le numéro des secours en mer : le 116.
 
4 – Toujours se baigner dans des zones surveillées.
 
On pense souvent que, à la mer, il est moins dangereux de se baigner là où il n’y a pas de vagues. Mais contrairement à ce que l’on croit, l’absence de vagues est parfois causée par des courants marins profonds qui peuvent vous emmener loin du large. C’est pour cela qu’il est important de se baigner dans des zones surveillées. En hors zone, le sauveteur mettra plus de temps à repérer un individu en danger, et il mettra encore plus de temps à le secourir, augmentant considérablement les risques de noyade.
 
5 – En cas de forte exposition, se méfier du soleil.
 
Il est très agréable de se prélasser au soleil pendant les vacances, cependant une exposition prolongée ou une accumulation d’expositions au soleil augmentent le risque de cancer de la peau. Il est donc indispensable de protéger sa peau avec une crème adaptée et de négliger aucune partie de son corps et de son visage (oreilles, contour des yeux...) et cela, même si on a la peau mate puisqu’on n’est jamais à l’abri d’une surexposition.
 
6 – Une bonne randonnée en forêt, c’est une randonnée préparée.
 
Si l’on décide de faire une randonnée en forêt, il n’est pas obligatoire de se faire accompagner d’un guide, mais en l’absence de celui-ci, il est important de connaître son environnement. En effet, pour s’orienter dans la forêt, il ne suffit pas d’observer la mousse sur les arbres, puisqu’elle ne pousse pas toujours vers le nord. Il faut une boussole, une carte et avoir au préalable pris des renseignements sur la région. En effet, en forêt, il faut savoir reconnaitre les espèces animales dangereuses mais également les plantes et les fruits qui sont comestibles et ceux qui sont dangereux pour notre santé.
 
7 – Ne boire de l’eau douce qu’à sa source.
 
En forêt, on peut être tenté de s’abreuver directement dans une rivière translucide qui semble propre et saine, mais c’est une erreur. Il ne faut boire de l’eau douce qu’à sa source. Directement prise à sa source, l’eau n’aura pas eu le temps d’être contaminé par des animaux sauvages qui peuvent répandre des maladies en déféquant dans les rivières. Afin d’éviter tout risque de contamination, il est encore préférable d’avoir toujours une bouteille d’eau sur soi.
 
8 – En montagne, que mettre dans son sac de randonnée ?
 
Il semble évident de se munir d’un sac de randonnée lorsqu’on part en montagne, mais que doit-on mettre dedans exactement ? Quelle que soit la météo en basse altitude, il faut toujours se munir d’une crème solaire, d’un chapeau, mais également d’un pull et d’un coupe-vent. La température peut baisser jusqu’à -6° par 1 000 mètres d’altitude, il faut donc être équipé pour n’importe quelle météo. Il est également primordial de prendre 1 litre d’eau, de quoi s’alimenter (fruits, barres de céréales…) et une lampe frontale dans le cas où la nuit vienne plus vite que prévu.
 
9 – En haute montagne, il faut toujours être accompagné par un guide.
 
La haute montagne est très plaisante à observer mais également très dangereuse. Les chutes de roches sont de plus en plus courantes depuis la fonte des glaces, et le seul moyen d’éviter les zones à risques, c’est d’être accompagné par un guide qui connaît la montagne comme sa poche. Il est le plus apte à faire découvrir des lieux magnifiques en évitant les dangers.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article