Lundi 21 août à 23h15 sur France 3 : "Coluche, un clown ennemi d'état" - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Lundi 21 août à 23h15 sur France 3 : "Coluche, un clown ennemi d'état"

Lundi 21 août à 23h15 sur France 3 : "Coluche, un clown ennemi d'état"

Lundi 21 août à 23h15, dans le cadre des "Docs interdits", France 3 proposera le documentaire "Coluche, un clown ennemi d'état".

Octobre 1980. Coluche annonce qu'il va se présenter à l'élection présidentielle. "L'équipe de campagne" qui se forme est alors constituée de gauchistes ayant agité les années 70. Ce qui n'est d'abord qu'une farce, devient très vite sérieux. Amis, soutiens, journalistes ou simples électeurs voient dans cette candidature "pour rire", un pied de nez aux candidats du système qui eux, ne semblent préoccupés que par leur propre destin.

Pourtant, cinq mois plus tard, malgré ses 16 % d'intentions de vote, le clown se retire mystérieusement. Il n'explique rien, mais il est visiblement secoué par ce qu'il a vécu.

Cette enquête documentaire retrace cette campagne improbable durant laquelle toute la classe politique se demande s'il faut rire ou au contraire s'inquiéter de la popularité du phénomène Coluche. L'ex-femme de l'humoriste, Véronique Colucci, son ami Romain Goupil, des politiques de droite comme de gauche racontent de l'intérieur le raz de marée Coluche dans l'opinion et ses conséquences politiques.

En 1980, Coluche est accusé par le président Valéry Giscard d'Estaing de "vouloir ridiculiser la République". Il inquiète aussi l'entourage du candidat socialiste François Mitterrand. Le documentaire raconte comment le clown a reçu des menaces de mort signées "Honneur de la police", un commando qui avait revendiqué l'assassinat du gauchiste Pierre Goldman quelques mois auparavant.

Ce que l'on ne savait pas, c'est que les RG avaient aussi reçu pour mission secrète de décourager Coluche... Des témoins racontent cette guerre secrète contre les opposants "gauchistes" ou perçu comme tels. Un combat tissé de manipulations et d'intimidations, qu'ont mené les pouvoirs gaullistes ou giscardiens contre leurs opposants.

Le phénomène "Coluche président" a, par sa forme et son originalité, contribué à faire basculer la politique dans une ère nouvelle, celle du spectacle et de la communication.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article