Spécialiste des apparitions mariales, le père René Laurentin est décédé - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Spécialiste des apparitions mariales, le père René Laurentin est décédé

Il était l’un des plus grands spécialistes des apparitions mariales dans le monde. Le père René Laurentin est décédé dimanche 10 septembre. Il aurait fêté ses 100 ans le 19 octobre prochain.
 
Né à Tours en 1917, ordonné prêtre en 1946, il se spécialise rapidement dans la mariologie – l’étude de la Vierge Marie – et publie en 1953 son premier ouvrage, Court traité sur la Vierge Marie.
 
Professeur de théologie à l’université catholique d’Angers, il est nommé en 1960 consulteur à la commission théologique préparatoire du concile Vatican II, puis expert au concile.
 
Auteur de plus de 160 livres, il fut aussi pendant de nombreuses années chroniqueur religieux au Figaro.
 
Expert des apparitions mariales, il était un historien reconnu des apparitions de Lourdes. Le père André Cabes, recteur du sanctuaire de Lourdes, lui a d’ailleurs rendu un hommage appuyé. « Ce que nous retenons et admirons, c’est la solidité du théologien, le sérieux de l’historien, l’agilité du journaliste, capable de transmettre ce qu’il avait si profondément travaillé. Je voudrais souligner la ferveur du croyant, témoin du bonheur de l’autre monde, promis par Marie à Bernadette », a-t-il écrit dans un communiqué, lundi 11 septembre.
 
Le père Laurentin fut par ailleurs critiqué pour sa position bienveillante vis-à-vis des apparitions controversées de Medjugorje, et fut à l’origine de la réhabilitation de la mystique bretonne Yvonne-Aimée de Malestroit.
 
Il avait été nommé en 2009 « prélat de Sa Sainteté » par le pape Benoît XVI, une distinction accompagnée du titre honorifique « Monseigneur ».
 
Le père Laurentin était également officier de la Légion d’honneur, et médaillé de la Croix de guerre 1939-1945. Il fut en effet prisonnier des Allemands pendant cinq années lors de la deuxième Guerre mondiale, lors de laquelle il était officier d’infanterie.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article