Bertrand Cantat en Une des Inrocks : Colère de Marlène Schiappa - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Bertrand Cantat en Une des Inrocks : Colère de Marlène Schiappa

La nouvelle Une des Inrocks consacrée au retour de Bertrand Cantat, ex-chanteur de Noir Désir, a provoqué une réponse cinglante de la secrétaire d’État Marlène Schiappa
 
Pour la sortie de son nouvel album solo, Bertrand Cantat, l’ex-leader de Noir Désir, fait la Une des Inrockuptibles sorti en kiosque ce mercredi.
 
Une initiative du magazine qui a fortement déplu à Marlène Schiappa, la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, comme elle l’a signifié sur son compte Twitter. La charge contre le chanteur bordelais, qu’elle ne nomme pas, est rude:
 
"Et au nom de quoi devons-nous supporter la promo de celui qui a assassiné Marie Trintignant à coups de poings ? Ne rien laisser passer."
 
Ces propos de Marlène Schiappa sont une allusion directe à la condamnation de Bertrand Cantat en 2004 à 8 ans de prison par la justice lituanienne pour l’homicide, en 2003, de sa compagne, l’actrice Marie Trintignant. Il en a purgé quatre, dont un en Lituanie, avant de bénéficier d’une libération conditionnelle en 2007. Depuis juillet 2011, son contrôle judiciaire a pris fin.
 
Dans l’interview qu’il a accordé aux Inrocks, Bertrand Cantat revient sur ces faits et l’après Vilnius. Il déclare notamment :
 
"J’ai pris beaucoup de médicaments, qui m’ont sans doute aidé au départ, avant de devenir une addiction dont j’ai eu beaucoup de mal à sortir. Mais malgré toute l’aide, on finit toujours par se retrouver seul face à soi-même".
 
Une autre personnalité politique s’est indignée de cette couverture des Inrocks : La sénatrice de l’Oise, Laurence Rossignol, ex-ministre en charge des droits des femmes. Elle pointe aussi la présence en Une du nom du rappeur Orelsan. "Réunir sur une même couverture Cantat et Orelsan qui chante 'je vais te marie-trintigner’, il fallait oser. Honte à ce magazine", écrit-elle.
 
La chroniqueuse d'Europe 1, Nadia Daam, a déclaré sur Twitter : "Pourquoi cette Une des Inrocks avec Cantat (et l’interview) sont-elles littéralement à gerber?".
 
De même, la blogueuse Crêpe Georgette publie : "Les Inrocks en mettant cet homme à la une, nous envoient un message clair. On peut en France tuer une femme et faire la une d'un journal comme si de rien n'était". Elle continue en indiquant que "cette couverture envoie le signal clair qu'on peut commettre un féminicide et continuer sa vie tranquillement".
 
Mise à jour :
 

De très nombreuses personnalités et des anonymes montent également au créneau, en particuliers sur les réseaux sociaux et sur twitter avec souvent des mots violents contre les Inrocks qui, dans l'immédiat n'ont toujours pas eu de réaction officielle...

Source JMM
Bertrand Cantat en Une des Inrocks : Colère de Marlène Schiappa
Bertrand Cantat en Une des Inrocks : Colère de Marlène Schiappa
Bertrand Cantat en Une des Inrocks : Colère de Marlène Schiappa
Bertrand Cantat en Une des Inrocks : Colère de Marlène Schiappa
Bertrand Cantat en Une des Inrocks : Colère de Marlène Schiappa
Bertrand Cantat en Une des Inrocks : Colère de Marlène Schiappa
Bertrand Cantat en Une des Inrocks : Colère de Marlène Schiappa
Bertrand Cantat en Une des Inrocks : Colère de Marlène Schiappa
Bertrand Cantat en Une des Inrocks : Colère de Marlène Schiappa

Donc en clair, on ne peut pas donner une seconde chance dans ce pays ? Une affaire qui date d'il y a 15 ans... Si on s'attaquait aux vraies causes au lieu de vouloir à tout prix créer du buzz..

Qu'on s'occupe de son cul et non celui de l'autre, qu'on laisse la justice faire son travail et qu'on laisse une seconde chance...

Partager cet article

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article