EN DIRECT - Grève des fonctionnaires : La CGT annonce 400.000 manifestants en France - Huit personnes interpellées en marge du cortège parisien - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

EN DIRECT - Grève des fonctionnaires : La CGT annonce 400.000 manifestants en France - Huit personnes interpellées en marge du cortège parisien

EN DIRECT - Grève des fonctionnaires : La CGT annonce 400.000 manifestants en France - Huit personnes interpellées en marge du cortège parisien

18h02: Huit personnes ont été interpellées en marge du cortège parisien à cette heure, selon France 2.

16h33: La CGT annonce une première estimation de 400.000 manifestants à travers la France.

16h02: Premiers incidents avec plusieurs personnes cagoulées qui ont attaqué la devanture d'une banque.

Une agence bancaire située sur l'avenue Daumesnil, dans le 12e arrondissement de Paris, a notamment été la cible de jets de projectiles. Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogène.

15h05: Selon BFM, sur les 50 000 agents que compte Pôle Emploi, 12,09% étaient en grève, forçant deux agences à fermer. Ils protestent contre la réduction des contrats aidés et la réduction de 300 postes.

14h30: Selon 20 minutes, "trois interpellations ont été effectuées, pour port d'arme et pour port d'arme par destination, c'est à dire des poings américains et des marteaux."

14h29: Le cortège parisien s'est élancé de la place de la République. Les manifestants prennent la direction de la place de la Nation.

12h50: Dans un communiqué, la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse (LR), a condamné «avec la plus grande fermeté les dégradations inadmissibles» au lycée Voltaire, et réclamé «des sanctions exemplaires». La région «portera plainte contre les auteurs des dégradations», a-t-elle prévenu.

12h40: La mobilisation unitaire des syndicats de fonctionnaires montre qu’il y a «plus qu’un malaise» dans la fonction publique, a estimé mardi Jean-Claude Mailly, numéro un de Force ouvrière, qui manifestait à Lyon.

«Le message au gouvernement, c’est que c’est la première fois depuis dix ans que l’ensemble des syndicats de fonctionnaires appellent à la mobilisation. Cela reflète plus qu’un malaise dans les fonctions publiques», a déclaré M. Mailly.

Le leader syndical a pu constater, lors d’une visite dans un hôpital avant la manifestation, «la grogne sur le pouvoir d’achat» et les «problèmes d’effectifs».

«Le gouvernement, comme d’habitude, raisonne en masse salariale», a-t-il déploré.

11h53: Quelque 17,5% des enseignants, selon les chiffres du ministère de l’Education nationale, entre 35 et 50% selon les syndicats, étaient en grève mardi dans le cadre de la journée d’action des fonctionnaires.

Selon les chiffres du ministère de l’Education nationale, 17,47% des professeurs, tous niveaux confondus, étaient en grève sur la totalité des académies : Près de 20% dans le primaire (écoles maternelles et élémentaires) et près de 16% dans le second degré (collèges et lycées).

Le SNUIpp-FSU, premier syndicat chez les professeurs des écoles, a, lui, avancé un taux de 50% de grévistes dans le primaire. Dans le secondaire, le SNES indique qu'«un personnel du second degré sur trois a répondu à l’appel» à la grève et que la mobilisation de ce jour constitue «un sévère avertissement» au gouvernement.

11h50: Jean-Claude Mailly, le leader de Force Ouvrière, est présent à la manifestation à Lyon.

11h47: «Il y a une mobilisation importante (...) Il faut entendre ces inquiétudes», a déclaré mardi sur France 2 le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, pour qui néanmoins les craintes sur le pouvoir d’achat ne sont pas légitimes.

11h21: Selon BFMTV, cinq lycées sont bloqués à Paris et cinq autres ont des blocus filtrants.

"Les pompiers sont intervenus devant le lycée Voltaire, bloqué depuis le début de la matinée, afin d'éteindre un feu de poubelles", indiquent nos confrères.

11h05: Dans plusieurs villes, les manifestants se sont rassemblés : Lyon, Saint-Nazaire, Rouen, Bayonne.

10h13: Ce matin, des enseignants se sont rassemblés devant la préfecture des Bouches-du-Rhône, à Marseille. Ils protestent contre la réforme de la rémunération des fonctionnaires.

10h04: Les syndicats de la fonction publique seront reçus par le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, lundi prochain, pour discuter des salaires.

09h55: Deux grandes manifestations sont prévues ce matin à Nantes et à Saint-Nazaire à partir de 10 heures.

08h40: A Paris, le cortège partira à 14H00 de la place de la République pour rejoindre celle de la Nation. Cette grève des fonctionnaires, qui représentent environ 20% de l'emploi, se traduira par des fermetures de crèches, d'établissements scolaires -- où le service minimum, prévu par la loi, ne sera pas toujours assuré -- et de nombreux services publics.

08h02: Une dizaine de syndicats de praticiens hospitaliers (PH) se sont joints à l'appel de la fonction publique. Médecins, pharmaciens et dentistes sont invités à faire grève avec les personnels paramédicaux (aide-soignants, infirmiers, etc...) pour dénoncer la dégradation de leurs conditions de travail et "l'étranglement financier" de l'hôpital.

07h38: Chez les policiers, Alternative CFDT et l'Unsa-police ont appelé leurs troupes à manifester dans les cortèges. Les autres syndicats relaient les appels à manifester lancés par les confédérations auxquelles ils sont affiliés.     

07h11: Les perturbations prévues dans les transports :

À la SNCF, la circulation des TGV, Transilien, TER, Eurostar et Thalys ne devrait pas être perturbée par les appels à la grève lancés par plusieurs syndicats, a assuré la direction. 

La CFDT-cheminots, quatrième syndicat à la SNCF, a appelé à la grève contre la réforme du code du travail et la hausse de la CSG. De son côté, SUD-rail (troisième syndicat) a enjoint les cheminots à cesser le travail et à faire "converger" les luttes "pour faire plier le gouvernement".

À la RATP, les trois syndicats représentatifs, CGT, Unsa et SUD, appellent à manifester à République. Par "tous les moyens possibles" pour SUD, y compris en faisant grève. La CGT-RATP, qui n'a pas déposé de préavis, évoque la construction de "convergences" afin de "faire reculer le patronat et le gouvernement" sur "toute remise en cause des droits des travailleurs et la destruction sociale". L'Unsa, dont le préavis concerne uniquement la maintenance, et SUD insistent eux sur la hausse de la CSG et la défense des "acquis" des agents RATP.

Les contrôleurs aériens sont également appelés à faire grève par la CGT (2e syndicat), FO, la CFDT et l'Unsa. La direction générale de l'aviation civile (DGAC) a recommandé aux compagnies aériennes de réduire de 30% leurs vols mardi et des perturbations sont attendues "sur l'ensemble du territoire".

06h41: Les neuf fédérations syndicales de la fonction publique appellent à une journée de grève et de manifestations dans les trois versants de la fonction publique pour exprimer leur "profond désaccord" avec les mesures annoncées par le gouvernement. Une première depuis dix ans.

05h01: La mobilisation promet d'être "forte", selon les syndicats. Près de 130 manifestations et rassemblements sont prévus dans 90 départements. À Paris, le cortège partira à 14 heures de la place de la République pour rejoindre celle de la Nation.

04h23: Le Premier ministre Edouard Philippe a dit lundi "assumer pleinement les mesures prises", assurant que les fonctionnaires n'étaient "pas du tout déconsidérés" et "même essentiels dans le fonctionnement de notre pays".

Source JMM

Soutien avec les fonctionnaires.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article