Mercredi 15 novembre à 21h00 sur C8 : "Flagrant délit" - Les Infos Videos
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Infos Videos

Les Infos Videos

Le meilleur des Infos et des videos du moment. Retrouvez toutes les news 24h/24 et 7j/7.

Mercredi 15 novembre à 21h00 sur C8 : "Flagrant délit"

Mercredi 15 novembre à 21h00 sur C8 : "Flagrant délit"

Mercredi 15 novembre à 21h00 sur C8, Emilie Besse sera aux commandes d'un troisième numéro de "Flagrant délit".

Pour ce 3e numéro de FLAGRANT DÉLIT, direction Rillieux-la-Pape, banlieue de Lyon, 30 000 habitants et 45 caméras vidéo installées dans les rues de la ville. Les images filmées par ces caméras convergent toutes dans un bâtiment ultra moderne, le Centre de Supervision Urbain (le CSU). Dans ce bâtiment, des opérateurs scrutent en permanence les rues de la ville. Accidents de la circulation, vols, agressions… Au moindre problème, ces opérateurs envoient la patrouille de la police municipale pour voler au secours des victimes.

Les 25 policiers municipaux sont eux-mêmes équipés de caméras portables, installées sur leur poitrine. Des images qui peuvent être analysées en cas litige ou de procédure judiciaire avec des agresseurs. Rillieuxla- Pape n’est pas la seule commune à se doter d’un matériel sophistiqué. En France, 100 000 caméras sont installées dans l’espace public. Depuis 15 ans, le nombre de communes équipées a été multiplié par 40 !

Dans les rues, les gares, les aéroports, elles sont partout. Une multiplication qui démontre le souci des maires de répondre au besoin de tranquillité et de sécurité de leurs habitants. Pour la première fois, une émission de télévision vous montre comment une ville utilise ses caméras. Que filment-elles ? Avec quelle précision ? Qui regarde les images ? Et dans quel but ? Ces caméras sont devenues aujourd’hui un outil indispensable pour lutter contre la délinquance, les violences urbaines ou encore les cambriolages…

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article